Jusqu'au bout de l'Asie...

Les batiks indigos du Yunnan

Publié dans Chine

Dali / 19 septembre 2012

 

En se promenant dans Dali, on peut apercevoir un peu partout de grands tissus bleus et blancs en vente. Ce sont les batiks indigos fabriqués par les Baï, une ethnie minoritaire de la province du Yunnan. C'est un artisanat spécifique de la région de Dali. Pour moi c'est le coup de coeur !

 

 

 

 

Nous décidons donc de nous rendre à Zhoucheng, un village Baï à 23 km au nord de Dali, dont la fabrication de ces batiks reste l'activité principale.

 

 

 Femmes baï

 

Après 20 minutes d'errance, nous parvenons à faire comprendre par gestes à un passant que nous souhaitons visiter une fabrique. Il nous amène gracieusement chez un proche, un vieux monsieur usé par le travail, qui fabrique de beaux tissus dans un petit atelier avec sa femme. Super moment !

 

Les explications techniques sur la fabrication ne sont venues que plus tard grâce à internet...

 

Tout d'abord, il faut dessiner les futurs motifs au feutre sur le lin vierge. Cela représente les zones qui doivent rester blanches.  

 

 1ère étape, dessiner les zones à isoler

 

Ces parties sont isolées par un tissage très serré ; à la fin cela donne presque une boule de tissu, et tout est fait entièrement à la main ! 

 

photo extraite de http://membres.multimania.fr/elisapassions/BATIK.htm

 

Ces "boules de tissu" sont ensuite trempées dans des bacs contenant de l'indigo. Cette couleur bleue est obtenue à partir de l'indigotier, un arbuste qui pousse dans les zones tropicales et tempérées de l'Asie et de l'Afrique.

 

 Cuves d'indigo 
  
 
 
Ensuite il faut bien laisser sécher !
 
 

Enfin il faut tout découdre, et le  tour est joué ! De nombreux batiks sont ensuite agrémentés de fils blancs surbrodés pour souligner le motif. Ici encore, tout est fait main.


 
 
 
 
 Nous n'avons pas résisté, nous sommes repartis avec notre petit souvenir !!

 

Ajouter un commentaire
Publié à 04:16, le 21/09/2012 dans Chine, Dali
Mots clefs : zhouchengdalibaïyunnanbatikschineindigoartisanat


Commentaire sans titre

Publié par leo, le 25/09/2012 à 20:46
coucou!! c estquoi en fait le batik? un tissu de deco genre tapis ou tenture ou bien un habit? parce que que sur la 1ere photo on dirait des tapis et la derniere dans la boutique on dirait des habits qui sont suspendus . si c est un vetement jveux la photo :))) bisous a vous!
Lien permanent

@ Léo

Publié par landry, le 26/09/2012 à 02:36
Salut Léo !
Le batik, c'est la méthode utilisée pour colorer le tissu par trempages successifs en isolant des zones grâce à du tissage ou à de la cire. Après avec le tissu tu peux faire ce que tu souhaites, Pas un tapis car ce n'est pas assez épais. On a vu essentiellement une utilisation comme nappe ou comme vétement après avoir été cousu, mais aussi comme déco murale ou même comme filet de pêche :)) Pas de limite ! Bises à tous les 2 !
Lucy

Modifié par landry le 26/09/2012 a 02:36
Lien permanent

oukiii

Publié par leo, le 26/09/2012 à 09:54
okiiii :) et toi? tu as acheté quoi alors? vet? nappe?
Lien permanent

bleu

Publié par jolipapa, le 26/09/2012 à 10:22
travail magnifique et encore artisanal.
Je vois que vous empruntez toujours des sentiers qui "sentent encore
la noisette", au lieu de vous joindre " aux troupeaux de buffles
qui sortent des parcs".
A quand les photos et les commentaires sur Shangri La.
Lien permanent

batiks

Publié par Mayette, le 26/09/2012 à 10:38
la fabrication artisanale des batiks valait vraiment le déplacement.C'est un art qui mérite l'admiration.
Je ne peux m'empêcher de faire une petite comparaison avec la fabrication artisanale aussi, des boutis provençaux.
Les procédés sont très différents , mais ce qui est commun c'est la fabrication à la main, la dextérité, la patience, le gôut des dessins et des couleurs.
Merveilleux batiks ! bisous à tous les deux
Lien permanent

?

Publié par Hélène, le 27/09/2012 à 11:32
Mais alors on ne sait toujours pas ce que vous allez ramener de bleu dans votre sac à dos...
Lien permanent

réponse

Publié par landry, le 27/09/2012 à 13:06
@ LN et Léo : nous avons acheté des nappes bleues qui, en théorie, sont déjà sur un bâteau! En tout cas plus dans nocs à dos!
Lien permanent

<- Page précédente :: Page suivante ->

Qui suis-je ?


Prendre le temps. Prendre le temps avec les gens, avec la vie, avec nous-même. Prendre le temps de découvrir des cultures, des langues, des coutumes. Prendre le temps d'apprendre des autres, d'apprendre à se débrouiller dans un environnement totalement inconnu, d'apprendre sur soi. Pour prendre ce temps, quel meilleur moyen que de se déplacer en train depuis Paris jusqu'au bout de l'Asie...

Mes albums

La carte des lieux visités



«  Février 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728 

Derniers articles

Clap de fin !
Déambulations sibériennes
Kaléidoscope culinaire !
Train chinois, visa russe, et réjouissances Pékinoises.
Les environs de Chengdu
Le panda géant du Sichuan
Chengdu
Boten, mais qui es-tu, mais où sommes-nous ??
Louang Namtha : la der des ders en Asie du Sud-Est
Inventaire non exhaustif de la petite urbanité Thaïlandaise
Regard sur l'alimentation en terre Thaïlandaise
Bangkok / dernières incursions, la quête du visa Chinois !
Koh Lipe, notre bout d'Asie.
Bangkok / secondes incursions
Ayutthaya, des ruines dans la ville
Krabi / Koh Lanta, le manuel de survie face à "Peak Season" !
Bangkok / premières incursions
Laos / Thaïlande, d'un monde à l'autre
Et une bonne année !
JOYEUX NOEL !!
L'incroyable rencontre, texte et photo par Jade L.C
Manger ET boire !! Le Laos côté table !
Un moment sacré, et un sacré moment !
Luang Prabang, paisible cité royale
Une marseillaise en terre Lao
Anecdotes et rencontres, sur les routes du sud Laos
Pour le meilleur et pour le pire, petit survol de la gastronomie Cambodgienne
Au coeur de la civilisation khmère
L'art au service de la jeunesse
Battambang, de surprises en émerveillements
Phnom Penh, perle de l'Asie
La déforestation au Cambodge, un sujet explosif
Bob Morane
Good morning Camboooodia
Savoureuse cuisine Vietnamienne
L'île de Phu Quoc
La fabrication des vermicelles de riz
La vie dans l'eau
Un bon massage, une bonne action
Le coup de gueule qui n'engage que moi (Lucy) !
Saïgon
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 3
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 2
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 1
Baie d'Halong, merveille de la nature
Hanoï
Etat de la route du Nord-Ouest du Vietnam SAPA - DIEN BIEN - HANOI
Au fait, que mange t-on dans le nord-ouest du Vietnam ?
La boucle du nord ouest : pour l'histoire
Au pays des hmong noirs et des dao rouges
Question de point de vue !
De shangri-la à sapa, descente vers les tropiques
Aux portes du Tibet
A la rencontre de l'autre Chine
Les batiks indigos du Yunnan
Et maintenant?
Hong-Kong
Shanghaï
La gastronomie chinoise : quand manger devient un art de vivre!
Xi'an et sa merveille : l'armée de terre cuite
Pingyao
Prendre le train en Chine au mois d'août : une aventure en soi !
Sur la muraille de Chine...seuls!!
Beijing, capitale de la Chine d'hier, d'aujourd'hui et de demain.
Le transmongolien, dernier tronçon de la mythique voie.
11 jours en terre hostile : à la découverte du Gobi
Nous ne sommes plus 2...!!
Arkhangaï / acte 2 : la mongolie dans sa plus pure authenticité
Petit point sur la gastronomie Mongole et la vie dans les yourtes.
Arkhangaï / acte 1
bluffante oulan-bator
D'un continent à un autre, frontière russo-mongole
Oulan-Oude
Sibérie, acte 2 : entre effort et réconfort
la gastronomie sibérienne
Sibérie, acte 1.
85 heures de train !
Critique gastronomique de Lulu et +++
Moscou : une mégapole entre 2 mondes.
Sur les rails.
Le temps d'un après midi automnal
Quand ton sac devient ta maison
L'interminable préparation



Newsletter

Saisissez votre adresse email