Jusqu'au bout de l'Asie...

A la rencontre de l'autre Chine

Publié dans Chine

Du 15 au 19 septembre 2012 / Dali / Province du Yunnan / Chine

 

Petites maisons blanchies à la chaux typiques de la région

 

D'autres pays nous attendent et cela fait bientôt 2 mois que nous sommes en Chine. Nous avons essentiellement parcouru la Chine urbaine. Nous ne pouvons quitter le pays sans nous rendre quelques jours dans des régions plus rurales. Même si le taux d'urbanisation du pays est le plus élevé du monde et a d'ores et déjà dépassé les 50% en 2011, plus de 600 000 millions de personnes vivent encore à la campagne. Nous décidons donc de partir une semaine dans le Yunnan, ce qui est peu de temps pour une région d'une telle richesse.

 

 

Le soleil tentant de transpercer les nuages, au dessus des montagnes du Yunnan

 

En premier lieu, richesse des paysages : de la jungle du Xishuangbanna aux campagnes traditionelles du centre, des cultures en terrasse proches de la frontiere vietnamienne aux sommets himalayens du nord ouest à la forte identité tibétaine, le Yunnan se distingue par une diversité topographique exceptionnelle.

 

Par conséquent, la province possède également une grande richesse climatique : tropicale dans le sud, tempérée dans le centre autour de Kunming et Dali, ou glaciale dans le nord, aux abords des hauts sommets, voilà une région qui peut satisfaire tout le monde !

 

Riche aussi par sa diversité ethnique : les Han, ethnie majoritaire de Chine, ne sont pas les seuls dans le Yunnan. En effet, les Hui (Chinois musulmans), sont plus de 500 000 à Kunming. Les Hani, d'origine Tibétaine, sont très présents dans le sud (Xishuangbanna et région des rizières). Les Naxi, 286 000 représentants, d'origine Tibétaine là encore,  sont regroupés autour de Lijiang où ils vivent sous un système matriarcal. Les Daï, adeptes du bouddhisme hinayana (minoritaire en Chine) vivent essentiellement dans les jungles du Xishuangbanna. Egalement présents dans le Yunnan, les Jinuo, les Bulang, et tant d'autres ! En fait, sur les 55 minorités ethniques de Chine, 22 sont présentes dans cette province du sud ouest.

 

C'est à la rencontre des Baï de Dali que nous commençons notre petit périple. Transition facile pour introduire la dernière richesse du Yunnan dont nous vous parlerons (il y en a sans doute beaucoup d'autres, culturelle notamment), la richesse historique ! En effet, pendant 5 siècles, le Yunnan était indépendant, sous royauté Baï. Ce n'est qu'après la chute du bref empire mongol qu'elle devint une province chinoise, en 1274.  

Les Baï sont donc très bien implantées dans la région, et cela se voit. Port des costumes traditionnels et artisanat local illustrent cette identité forte.

 

Femme baï préparant ses spécialités

   

C'est donc à Dali que nous posons nos esprits fatigués après le passage "administratif" de Kunming. La vieille ville de Dali (à distinguer de la ville nouvelle à 30mn de bus, que l'on appelle aussi Dali, mais également Xianguan, allez comprendre ! ) est agréable à parcourir en une demi journée. A condition de sortir des 2 ou 3 rues disneylandesques destinées aux groupes de touristes, l'architecture est bien conservée et authentique, sans rénovation de mauvais goût. L'occasion de croiser des baï en costumes traditionnels, de fouiner dans les petits commerces d'artisanat local et de manger dans les gargottes familiales.

 

Une rue de la vieille ville de Dali

 
 

Femmes du coin dans les rues humides de Dali

 

 Pause cigarette!

 

Exemple de gargottes de Dali avec ses produits frais 

 

 

Dali est une petite ville autour de laquelle de nombreux villages de paysans ont poussé à travers champs. Nous louons des vélos pour la journée et partons à la découverte des campagnes chinoises en remontant la rive ouest du lac erhai vers le nord. Notre objectif : rejoindre le marché de Shaping, à 30 km.

Les cultures se succèdent : riz, blé, tabac... Hommes et femmes, souvent vêtus de la tenue de leur ethnie, cisaillent les plantations à la foscille, transportent leur récolte sur le dos ou à l'aide de petites carioles qui semblent bien lourdes. Les images sont saisissantes et détonnent de la Chine que nous avons vu jusque là. La mécanisation en est à ses balbutiements, pas d'apple store à l'horizon !

 

 

 
Un paysan traînant sa cariole

 

Un paysage typique des campagnes ensoleillées du yunnan

 

Bien sûr, nous trouvons les images magnifiques ! Et elles le sont !

Le travail est dur, les revenus modestes, et il n'y a pas d'âge pour arrêter ! Mais les sourires sont présents sur les visages et personne ne semble mourir de faim. Nous sommes les témoins de nouvelles relations sociales : les gens prennent le temps de se parler, d'échanger, de s'asseoir pour discuter, de rire... Il semble que les individualités ont davantage leur place que dans les grandes métropoles ou elles sont perdues dans la masse.

Plongés dans cette ambiance, remontant les rives du lac au milieu des champs, traversant villages et marchés, cette autre Chine nous donne l'impression d'avoir changé de pays, de continent, de monde. Ce merveilleux dépaysement nous aide à avaler nos 65 km, nous pédalons avec nos yeux et oublions (presque!) la souffrance physique. Devant ces scènes de vie d'une authenticité absolue, une émotion que nous n'avions plus ressentie depuis les steppes mongoles nous guette.   

 

Les récoltes portées sur le dos!
 

Au marché de Shaping, à 30km au nord de Dali

 

Si le formidable développement économique de la Chine a surtout profité à une nouvelle classe moyenne urbaine relativement aisée, les populations des campagnes commenceraient à prendre le train en marche. En effet, selon certaines sources, leurs revenus auraient augmenté plus vite que ceux des "urbains" sur les 2 dernières années (http://www.contrepoints.org/?p=61208)... Le miracle chinois?

Peut être pourront ils investir à l'avenir dans des machines outils et embaucher du personnel afin de s'offrir un peu de repos à partir d'un âge avancé ? Nos belles images disparaîtront peut être... Ainsi va la vie, ainsi va le monde !!

 

 

Lulu dans la boue !!

Ajouter un commentaire
Publié à 06:43, le 21/09/2012 dans Chine, Dali
Mots clefs : lac erhaiminorité baïcampagnesdaliyunnanchinevélo


Commentaire sans titre

Publié par Tapez ici votre prénom nom ou pseudo Mayette, le 24/09/2012 à 09:18
Le voyage continu, avec toujours de belles photos, et des commentaires au top.
Une photo m'a beaucoup émue."Le paysan à la carriole"
En peinture, Renoir n'aurait pas fait mieux....
Une rue dans la vieille ville de Dali nous apporte un sentiment
de calme et de bien-être.Bravo pour la balade en vélo.
Bisous à tous les deux.
Lien permanent

pelerinage

Publié par PAPA, le 25/09/2012 à 10:06

Serait-ce la vrai chine ? Loin de l'urbanisation telle que nous la connaissons. En tous cas c'est beau et authentique.
J'en profite. Lorsque vous serez au Vietnam et plus particulièrement à Dien Bien Phû, pensez que c'est là que des petits hommes vétus de "pyjamas" et de chapeaux pointus ont fait fuir pour rester libres les colonisateurs blancs de deux grandes (!!!) puissances occidentales.

Lien permanent

magnifique...

Publié par AnneSo, le 26/09/2012 à 18:33
hello youyousame! profitez à fond de ces sensations de plénitude et d'émerveillement devant ces paysages et avec ces gens, elles vous resteront à vie dans la tête et le coeur et vous aurez tant de plaisir à y repenser une fois rentrés - tellement heureuse (et un peu/beaucoup jalouse!) pour vous :) et il me tarde de voir la déco de malade que vous allez faire dans votre appart au retour avec tous vos souvenirs, dont les batiks indigos, trop beaux!!! bisous!
Lien permanent

<- Page précédente :: Page suivante ->

Qui suis-je ?


Prendre le temps. Prendre le temps avec les gens, avec la vie, avec nous-même. Prendre le temps de découvrir des cultures, des langues, des coutumes. Prendre le temps d'apprendre des autres, d'apprendre à se débrouiller dans un environnement totalement inconnu, d'apprendre sur soi. Pour prendre ce temps, quel meilleur moyen que de se déplacer en train depuis Paris jusqu'au bout de l'Asie...

Mes albums

La carte des lieux visités



«  Octobre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Derniers articles

Clap de fin !
Déambulations sibériennes
Kaléidoscope culinaire !
Train chinois, visa russe, et réjouissances Pékinoises.
Les environs de Chengdu
Le panda géant du Sichuan
Chengdu
Boten, mais qui es-tu, mais où sommes-nous ??
Louang Namtha : la der des ders en Asie du Sud-Est
Inventaire non exhaustif de la petite urbanité Thaïlandaise
Regard sur l'alimentation en terre Thaïlandaise
Bangkok / dernières incursions, la quête du visa Chinois !
Koh Lipe, notre bout d'Asie.
Bangkok / secondes incursions
Ayutthaya, des ruines dans la ville
Krabi / Koh Lanta, le manuel de survie face à "Peak Season" !
Bangkok / premières incursions
Laos / Thaïlande, d'un monde à l'autre
Et une bonne année !
JOYEUX NOEL !!
L'incroyable rencontre, texte et photo par Jade L.C
Manger ET boire !! Le Laos côté table !
Un moment sacré, et un sacré moment !
Luang Prabang, paisible cité royale
Une marseillaise en terre Lao
Anecdotes et rencontres, sur les routes du sud Laos
Pour le meilleur et pour le pire, petit survol de la gastronomie Cambodgienne
Au coeur de la civilisation khmère
L'art au service de la jeunesse
Battambang, de surprises en émerveillements
Phnom Penh, perle de l'Asie
La déforestation au Cambodge, un sujet explosif
Bob Morane
Good morning Camboooodia
Savoureuse cuisine Vietnamienne
L'île de Phu Quoc
La fabrication des vermicelles de riz
La vie dans l'eau
Un bon massage, une bonne action
Le coup de gueule qui n'engage que moi (Lucy) !
Saïgon
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 3
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 2
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 1
Baie d'Halong, merveille de la nature
Hanoï
Etat de la route du Nord-Ouest du Vietnam SAPA - DIEN BIEN - HANOI
Au fait, que mange t-on dans le nord-ouest du Vietnam ?
La boucle du nord ouest : pour l'histoire
Au pays des hmong noirs et des dao rouges
Question de point de vue !
De shangri-la à sapa, descente vers les tropiques
Aux portes du Tibet
A la rencontre de l'autre Chine
Les batiks indigos du Yunnan
Et maintenant?
Hong-Kong
Shanghaï
La gastronomie chinoise : quand manger devient un art de vivre!
Xi'an et sa merveille : l'armée de terre cuite
Pingyao
Prendre le train en Chine au mois d'août : une aventure en soi !
Sur la muraille de Chine...seuls!!
Beijing, capitale de la Chine d'hier, d'aujourd'hui et de demain.
Le transmongolien, dernier tronçon de la mythique voie.
11 jours en terre hostile : à la découverte du Gobi
Nous ne sommes plus 2...!!
Arkhangaï / acte 2 : la mongolie dans sa plus pure authenticité
Petit point sur la gastronomie Mongole et la vie dans les yourtes.
Arkhangaï / acte 1
bluffante oulan-bator
D'un continent à un autre, frontière russo-mongole
Oulan-Oude
Sibérie, acte 2 : entre effort et réconfort
la gastronomie sibérienne
Sibérie, acte 1.
85 heures de train !
Critique gastronomique de Lulu et +++
Moscou : une mégapole entre 2 mondes.
Sur les rails.
Le temps d'un après midi automnal
Quand ton sac devient ta maison
L'interminable préparation



Newsletter

Saisissez votre adresse email