Jusqu'au bout de l'Asie...

La déforestation au Cambodge, un sujet explosif

Publié dans Cambodge

Novembre 2012 / Montagne des cardamomes / Cambodge

 

En Avril dernier, un drame se produit près de Koh Kong, dans les montagnes des Cardamomes. Chut Wutty est tué alors qu'il accompagne 2 journalistes enquêtant sur les déforestations illégales dans le pays. Alors qu'ils prenaient des photos, les 3 hommes tombent sur des policiers qui les menacent et leur demandent de leur remettre la carte mémoire de l'appareil photo. M. Wutty refuse. Il aurait tenté de remonter dans sa voiture, les policiers auraient alors fait feu. Le contexte du drame est flou. M. Wutty décède, ainsi qu'un des 2 policiers, apparement atteint d'une balle par ricochet.

 

Affaire classée, pas de procès !

 

M. Wutty combattait depuis des années la déforestation et l'appropriation des terres par des compagnies privées, celles ci opérant apparemment grâce à la complicité des militaires remplissant au passage leurs poches de treillis de coquettes sommes d'argent. Grâce à sa petite association, Natural Resource Protection Group, et ses réseaux, il parvenait à attirer l'attention des médias et dénoncer ces trafics de bois.

http://www.cambodge-post.com/?page_id=2609

 

 

Une autre cause de déforestation fait des ravages au Cambodge : l'agriculture de subsistance. L'accroissement démographique de ces deux dernières décennies a provoqué une forte augmentation de bouches à nourrir. Problème : personne n'a pensé à former les paysans à des techniques d'agriculture durable. C'est leur propre survie qu'ils mettent en danger à moyen terme en saccageant sols et forêts, et en menaçant l'équilibre de l'éco-système.

http://content.undp.org/go/newsroom/2010/april/deforestation-in-cambodia-raises-concern-about-land-degradation-.fr?g11n.enc=ISO-8859-1&lang=fr 

 

 

Dans ce contexte complexe, des ONG tentent de mettre en place des initiatives où équilibre écologique et subsistance économique des populations vont de pair. 

C'est la mission que s'est fixée wildlife alliance à Chi Phat. La région héberge l'une des plus importantes forêts tropicales d'asie du sud-est, la dernière du pays. Jusqu'à l'arrivée de l'ONG, le braconnage et la déforestation pour une agriculture de subsistance menaçaient sa préservation.

Avec l'aide du gouvernement, l'association américaine a fait de Chi Phat une base d'éco-tourisme : d'anciens braconneurs se reconvertissent en guide-accompagnateurs afin de faire découvrir la jungle aux visiteurs. Ils reçoivent des cours d'anglais et une rémunération supérieure à ce que leur rapportait leur commerce illégal auparavant. Plusieurs familles du village ont ouvert des petites guesthouses et homestays afin de loger les visiteurs er de bénéficier d'un important complément de revenus. Enfin, les agriculteurs sont formés par des agronomes et techniciens à des techniques d'agriculture durables. Des actions de reforestation sont également entreprises par les volontaires de l'ONG, et les touristes désireux d'améliorer leur bilan carbone suite aux vols empruntés pour rejoindre le pays.

 

Toutes ses actions portent leur fruit : plus aucune tuerie d'éléphant n'a été constatée depuis 2006, 500 000 arbres sont plantés chaque année depuis 5 ans, une pépinière tropicale a ouvert dans le village et emploie des membres de 85 familles qui travaillent à la conservation de la flore,... L'ONG espère faire parvenir la population de Chi Phat à l'autonomie d'ici 2 ans dans toutes ses actions : préservation de l'environnement, agriculture durable et accueil des touristes.

 

De notre côté, notre séjour à Chi Phat nous laissera un excellent souvenir (si l'on exclut les sangsues!!). Nous avons reçu un très bon accueil au siège de l'association. Nous y avons passé d'excellents moments entre voyageurs, entre partage d'expériences et projets futurs, dans des ambiances toujours très conviviales. Les habitants du village se montrent par ailleurs très accueillants avec les visiteurs.

Pour l'anecdote, j'avais oublié mes lunettes dans le sac à dos après le trek. Je les ai retrouvés 2 jours plus tard au siège phnom pennhois de l'association ! Merci encore !

 

   

 Notre préparateur de potion anti-sangsues !

 

Voilà en tout cas un bel exemple de tourisme responsable. Nous ne pouvons qu'encourager les visiteurs au Cambodge à se rendre à Chi Phat pour soutenir cette initiative. Et puis franchement, les sangsues, c'est pas si terrible !!! 

Le site de l'ONG : http://www.wildlifealliance.org 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Publié à 04:36, le 15/11/2012 dans Cambodge, Koh Kong
Mots clefs : montagne des cardamomesdéforestationtrek dans la junglewildlife alliancecambodge


Commentaire sans titre

Publié par Aude, le 18/11/2012 à 19:05
Un grand bravo pour leurs actions, vous avez raison de les souligner!
Lien permanent

aie aie aie

Publié par papounet, le 19/11/2012 à 07:49
Heureusement que dans le monde il y a des vrais gens pour s'occuper des vrais gens car si on devait compter sur les parasites economico-politiques !!!!!!!!!
Bref et comment vont les bobos de Corto Maltèse et de Sydney Fox l'aventurière ?
Gros bisous
Papa

Lien permanent

bravo

Publié par Mum Sylvie, le 19/11/2012 à 13:00
Bravo Lucy je suis fière de toi : maintenant que tu as bravement (si si j'insiste) affronté les sangsues, qd par hasard tu vas croiser une araignée, même géante, dans ta cuisine, je suis bien certaine que ça va te faire marrer tellement que tu vas la trouver ridiculement inoffensive !! Et tous ceux qui te connaissent bien prennent la mesure de efficacité envisagée de cette thérapie aux sangsues !
Biz à tous les deux.
Mum
Lien permanent

<- Page précédente :: Page suivante ->

Qui suis-je ?


Prendre le temps. Prendre le temps avec les gens, avec la vie, avec nous-même. Prendre le temps de découvrir des cultures, des langues, des coutumes. Prendre le temps d'apprendre des autres, d'apprendre à se débrouiller dans un environnement totalement inconnu, d'apprendre sur soi. Pour prendre ce temps, quel meilleur moyen que de se déplacer en train depuis Paris jusqu'au bout de l'Asie...

Mes albums

La carte des lieux visités



«  Avril 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 

Derniers articles

Clap de fin !
Déambulations sibériennes
Kaléidoscope culinaire !
Train chinois, visa russe, et réjouissances Pékinoises.
Les environs de Chengdu
Le panda géant du Sichuan
Chengdu
Boten, mais qui es-tu, mais où sommes-nous ??
Louang Namtha : la der des ders en Asie du Sud-Est
Inventaire non exhaustif de la petite urbanité Thaïlandaise
Regard sur l'alimentation en terre Thaïlandaise
Bangkok / dernières incursions, la quête du visa Chinois !
Koh Lipe, notre bout d'Asie.
Bangkok / secondes incursions
Ayutthaya, des ruines dans la ville
Krabi / Koh Lanta, le manuel de survie face à "Peak Season" !
Bangkok / premières incursions
Laos / Thaïlande, d'un monde à l'autre
Et une bonne année !
JOYEUX NOEL !!
L'incroyable rencontre, texte et photo par Jade L.C
Manger ET boire !! Le Laos côté table !
Un moment sacré, et un sacré moment !
Luang Prabang, paisible cité royale
Une marseillaise en terre Lao
Anecdotes et rencontres, sur les routes du sud Laos
Pour le meilleur et pour le pire, petit survol de la gastronomie Cambodgienne
Au coeur de la civilisation khmère
L'art au service de la jeunesse
Battambang, de surprises en émerveillements
Phnom Penh, perle de l'Asie
La déforestation au Cambodge, un sujet explosif
Bob Morane
Good morning Camboooodia
Savoureuse cuisine Vietnamienne
L'île de Phu Quoc
La fabrication des vermicelles de riz
La vie dans l'eau
Un bon massage, une bonne action
Le coup de gueule qui n'engage que moi (Lucy) !
Saïgon
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 3
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 2
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 1
Baie d'Halong, merveille de la nature
Hanoï
Etat de la route du Nord-Ouest du Vietnam SAPA - DIEN BIEN - HANOI
Au fait, que mange t-on dans le nord-ouest du Vietnam ?
La boucle du nord ouest : pour l'histoire
Au pays des hmong noirs et des dao rouges
Question de point de vue !
De shangri-la à sapa, descente vers les tropiques
Aux portes du Tibet
A la rencontre de l'autre Chine
Les batiks indigos du Yunnan
Et maintenant?
Hong-Kong
Shanghaï
La gastronomie chinoise : quand manger devient un art de vivre!
Xi'an et sa merveille : l'armée de terre cuite
Pingyao
Prendre le train en Chine au mois d'août : une aventure en soi !
Sur la muraille de Chine...seuls!!
Beijing, capitale de la Chine d'hier, d'aujourd'hui et de demain.
Le transmongolien, dernier tronçon de la mythique voie.
11 jours en terre hostile : à la découverte du Gobi
Nous ne sommes plus 2...!!
Arkhangaï / acte 2 : la mongolie dans sa plus pure authenticité
Petit point sur la gastronomie Mongole et la vie dans les yourtes.
Arkhangaï / acte 1
bluffante oulan-bator
D'un continent à un autre, frontière russo-mongole
Oulan-Oude
Sibérie, acte 2 : entre effort et réconfort
la gastronomie sibérienne
Sibérie, acte 1.
85 heures de train !
Critique gastronomique de Lulu et +++
Moscou : une mégapole entre 2 mondes.
Sur les rails.
Le temps d'un après midi automnal
Quand ton sac devient ta maison
L'interminable préparation



Newsletter

Saisissez votre adresse email