Jusqu'au bout de l'Asie...

L'art au service de la jeunesse

Publié dans Cambodge

A Battambang, la solidarité n'est pas un mot anodin exprimé sous couvert de bonne conscience.

Bien au contraire ! Et de nombreuses initiatives le prouvent. On en a testé 2 !

 

Commençons par l'école de cirque de Battambang.

En 1994, 4 jeunes Cambodgiens reviennent d'un camp de réfugiés où ils ont appris plusieurs formes d'art. Il leur vient alors l'idée de créer le "Phare Ponleu Selpak", qui signifie "la brillance de l'art", une association offrant à des jeunes gens une autre voie que la pauvreté, en les formant au métier d'artiste professionnel. C'est ainsi que le cirque, la musique, le théâtre et les arts visuels sont enseignés à des jeunes issus de milieux sociaux désavantagés, tout en exigeant d'eux la continuité de leur scolarité. 

 

Expositions, mise en scène, acrobaties, compositions, la production bluffe le spectateur par sa qualité et son professionalisme. Les oeuvres présentées sont aussi engagées : grâce à un devoir de mémoire nécessaire, c'est toute l'histoire du Cambodge qui défile sous nos yeux.

 

Le monde ouvre ses portes aux artistes de la troupe. Phnom Penh, la Thaïlande, le Bangladesh, et même la France et le Canada, le succès est international ! Et des échanges ont lieu. Récemment, 2 artistes ont intégré le célèbre du cirque du soleil pour 2 ans.

 

Pour continuer son développement et ses bonnes actions, l'association a même ouvert en 2000 une école accueillant 1400 élèves, de l'école primaire au lycée, et une bibliothèque publique. 

 

Le développement de compétences artistiques, culturelles, éducatives et sociales pour la jeunesse de Battambang, voilà les priorités de Phareps.

Pour les voyageurs de passage à Battambang, toutes les auberges de jeunesse vendent des tickets de spectacle de cirque. Du financement pour eux, et un sacré bon moment pour vous ! 

 

    

 

 

2ème bon plan responsable : le gecko café de Battambang.

Ouvert par un Américain, il emploie des femmes de tout âge se trouvant dans une situation de grande précarité. Il leur apprend les métiers de la restauration, leur permet d'avoir un emploi stable et une rémunération correcte.

Pour ne rien gâcher, la cuisine, occidentale comme Cambodgienne, ainsi que les cocktails et fruit shakes, sont absolument divins.

 

Voici les sites internet de nos 2 bons plans :

l'école de cirque : http://www.phareps.org/

le gecko café : http://www.geckocafecambodia.com/ 

 

 

Ajouter un commentaire
Publié à 04:35, le 30/11/2012 dans Cambodge, Battambang
Mots clefs : pharepsspectacle de cirquegecko cafébattambangcambodgetourisme responsable


<- Page précédente :: Page suivante ->

Qui suis-je ?


Prendre le temps. Prendre le temps avec les gens, avec la vie, avec nous-même. Prendre le temps de découvrir des cultures, des langues, des coutumes. Prendre le temps d'apprendre des autres, d'apprendre à se débrouiller dans un environnement totalement inconnu, d'apprendre sur soi. Pour prendre ce temps, quel meilleur moyen que de se déplacer en train depuis Paris jusqu'au bout de l'Asie...

Mes albums

La carte des lieux visités



«  Avril 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 

Derniers articles

Clap de fin !
Déambulations sibériennes
Kaléidoscope culinaire !
Train chinois, visa russe, et réjouissances Pékinoises.
Les environs de Chengdu
Le panda géant du Sichuan
Chengdu
Boten, mais qui es-tu, mais où sommes-nous ??
Louang Namtha : la der des ders en Asie du Sud-Est
Inventaire non exhaustif de la petite urbanité Thaïlandaise
Regard sur l'alimentation en terre Thaïlandaise
Bangkok / dernières incursions, la quête du visa Chinois !
Koh Lipe, notre bout d'Asie.
Bangkok / secondes incursions
Ayutthaya, des ruines dans la ville
Krabi / Koh Lanta, le manuel de survie face à "Peak Season" !
Bangkok / premières incursions
Laos / Thaïlande, d'un monde à l'autre
Et une bonne année !
JOYEUX NOEL !!
L'incroyable rencontre, texte et photo par Jade L.C
Manger ET boire !! Le Laos côté table !
Un moment sacré, et un sacré moment !
Luang Prabang, paisible cité royale
Une marseillaise en terre Lao
Anecdotes et rencontres, sur les routes du sud Laos
Pour le meilleur et pour le pire, petit survol de la gastronomie Cambodgienne
Au coeur de la civilisation khmère
L'art au service de la jeunesse
Battambang, de surprises en émerveillements
Phnom Penh, perle de l'Asie
La déforestation au Cambodge, un sujet explosif
Bob Morane
Good morning Camboooodia
Savoureuse cuisine Vietnamienne
L'île de Phu Quoc
La fabrication des vermicelles de riz
La vie dans l'eau
Un bon massage, une bonne action
Le coup de gueule qui n'engage que moi (Lucy) !
Saïgon
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 3
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 2
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 1
Baie d'Halong, merveille de la nature
Hanoï
Etat de la route du Nord-Ouest du Vietnam SAPA - DIEN BIEN - HANOI
Au fait, que mange t-on dans le nord-ouest du Vietnam ?
La boucle du nord ouest : pour l'histoire
Au pays des hmong noirs et des dao rouges
Question de point de vue !
De shangri-la à sapa, descente vers les tropiques
Aux portes du Tibet
A la rencontre de l'autre Chine
Les batiks indigos du Yunnan
Et maintenant?
Hong-Kong
Shanghaï
La gastronomie chinoise : quand manger devient un art de vivre!
Xi'an et sa merveille : l'armée de terre cuite
Pingyao
Prendre le train en Chine au mois d'août : une aventure en soi !
Sur la muraille de Chine...seuls!!
Beijing, capitale de la Chine d'hier, d'aujourd'hui et de demain.
Le transmongolien, dernier tronçon de la mythique voie.
11 jours en terre hostile : à la découverte du Gobi
Nous ne sommes plus 2...!!
Arkhangaï / acte 2 : la mongolie dans sa plus pure authenticité
Petit point sur la gastronomie Mongole et la vie dans les yourtes.
Arkhangaï / acte 1
bluffante oulan-bator
D'un continent à un autre, frontière russo-mongole
Oulan-Oude
Sibérie, acte 2 : entre effort et réconfort
la gastronomie sibérienne
Sibérie, acte 1.
85 heures de train !
Critique gastronomique de Lulu et +++
Moscou : une mégapole entre 2 mondes.
Sur les rails.
Le temps d'un après midi automnal
Quand ton sac devient ta maison
L'interminable préparation



Newsletter

Saisissez votre adresse email