Jusqu'au bout de l'Asie...

Un moment sacré, et un sacré moment !

Publié dans Laos

Le 9 décembre 2012 - Procession des moines de Luang Prabang 

 

Si la procession des moines faisant l'aumône au lever du jour a lieu tous les matins dans l'ensemble du pays, elle est particulièrement réputée à Luang Prabang en raison de la concentration de temples dans la vieille ville. Ici, ce sont des dizaines, voire des centaines de moines qui parcourent la ville chaque matin. L'aumône a un sens particulier en Asie. Les moines ne pouvant pas travailler pour se consacrer aux tâches spirituelles, cela permet leur subsistance. La donation honore et élève également celui qui donne d'un point de vue spirituel. 

 

L'ensemble des touristes que nous avons rencontré et tous les blogs de voyage que nous avons parcouru étaient unanimes : ce n'est pas la peine de se lever pour voir la procession des moines de Luang Prabang. Trop touristique, trop irrespectueux, trop décevant... Face à cette condamnation sans appel, difficile de motiver Camille et Landry pour un lever à 5 h du matin. Je suis donc allée seule assister à cette marche silencieuse.

 

Levons le voile... 


Les règles à respecter sont décrites partout : dans les bureaux d'information touristique, dans les hôtels, dans les guides, sur des brochures, etc. En bref, impossible de passer à côté ! En résumé il faut :

- rester silencieux

- porter une tenue décente (épaules couvertes)

- ne pas photographier les moines de près. En fait, photographier un moine en général est malpoli, il faut donc toujours le faire discrètement. Pendant la procession, il est conseillé aux touristes de s'installer de l'autre côté de la rue sans déranger, ou, mieux encore, de l'observer depuis la terrasse de son hôtel si c'est possible.

- si on souhaite participer aux dons, il faut se mettre une écharpe sur l'épaule gauche. Les femmes ne doivent jamais être plus hautes que les moines pendant la procession en signe de respect. C'est donc assises sur une natte qu'elles les attendent. Il faut savoir que dans le Bouddhisme (également...) la femme est considérée comme l'être impur. Les moines ne doivent pas avoir de contact physiques avec elles, même toucher leur main par exemple. Il y a pourtant bien des nonnes, que l'on reconnaît à leur toge blanche, et non pas orange, mais elles ont un statut plus précaire. Bouddha lui-même avait refusé de créer un ordre pour les femmes, mais avait fini par céder à contrecoeur devant leur insistance. Cependant elles n'ont pas les mêmes droit que les moines. Elles ne peuvent notamment pas faire l'aumône. Les moines partagent donc avec elles le fruit des dons  (ainsi qu'avec les familles de la cité les plus pauvres). Leur lieu de vie est donc toujours adjacent à un monastère masculin, dont elles dépendent.

 

Finallement, les règles sont assez simple : il ne faut pas déranger. Je confirme que nombre de touristes ne respectent aucune de ces règles, des femmes en mini-short s'approchent des moines pour les photographier à 10 cm. Mais je vous le dis aussi, ça vaut le coup quand meme ! En se mettant à l'écart de la rue principale, la magie opère ! Bon, pour nos lecteurs voyageurs, pas la peine de se lever à 5 heures, c'est beaucoup trop tôt ! Rien avant 6h...

 

Une laotienne s'installe pour procéder aux offrandes quotidiennes. 

 

Avant le lever du jour, les rues sont pratiquement vides, le silence règne. Je m'assoie donc dans un coin, près d'un temple, pour attendre. C'est alors que s'élèvent, du fond des bâtiments, les prières matinales. Ces litanies sont particulièrement envoûtantes... Puis les gongs retentissent, Dong ! Dong ! Dong ! Alors qu'il fait encore presque nuit, le signal est donné, la procession peut commencer. 

 

Les premiers pas dans la ville se font dans une quasi-obscurité. 

 

Les laotiennes s'installent sur de petites nattes avec leurs offrandes, essentiellement du riz, des légumes cuisinés et des fruits. Les hommes désireux de donner restent debout, tout de blanc vêtus, et se courbent au passage des moines même les plus jeunes.

 

 

 

Les moines sortent en rang de leur monastère. Ils parcourent la ville d'un pas rapide, sans sourire, sans parler, leur grand bol à aumone pendu à leur côté.

 

 

 

En rentrant, à 7 heures, ils partageront leur unique repas de la journée avant de reprendre les prières du matin.

 

Ajouter un commentaire
Publié à 15:34, le 19/12/2012 dans Laos, Luang Prabang
Mots clefs : résidence royalemont phu siprocession des moineslaosluang prabangbouddhisme


Commentaire sans titre

Publié par Aude, le 19/12/2012 à 12:32
Merci d'avoir "lever le voile"! On avait un peu fait notre Landry nous aussi! Très instructif cet article en tout cas... Mais tu n'as pas fait la révolution pour le statut de la femme à ce que je vois...! Bisous!
Lien permanent

Commentaire sans titre

Publié par leo, le 19/12/2012 à 14:42
ca c est qql chose que j aurais bien aimé voir. Merci Lucy de t être levée pour nous offrir ce récit et ces photos :)
l'attitude et l'irrespect de certains touristes ne m'étonnent pas... hélas!
Lien permanent

coucou

Publié par camille, le 19/12/2012 à 16:14
oui merci lucy hihi !!!!
Lien permanent

Commentaire sans titre

Publié par Mayette, le 20/12/2012 à 07:58
Merci Lucy d'avoir fait l'effort de te lever à 5h.du matin, afin de nous permettre de connaître une partie de la vie des moines et de la population. Je ne connaissais pas la place des femmes dans cette religion. Ton récit est très clair avec des photos tellement significatives, personnellement je suis ravie
d'apprendre !!!.
bisous à tous les deux.
Lien permanent

Commentaire sans titre

Publié par Les 4°C, le 2/01/2013 à 10:22
Bonjour, nous sommes la classe de 4°C!

Nous nous appelons louna,sylvain,inès,mathéo et pierre.
Nous avons été captivés par les photos de votre voyage au Cambodge et avons plusieurs questions à vous poser.
En tout cas, vous nous avez donné envie de faire la même chose, ou, d'essayer.
Certains d'entre nous ont trouvé de l'affection et le partage que ces photos dégageaient, malgré les différences de culture.
Au revoir et à une prochaine fois peut-être.
Autres remarques concernant vos photos:
-Alisha: vos photos sont très jolies, les paysages sont magnifiques.
Les personnes ont l'air heureuses.
-Alicia: ces photos me donnent envie d'aller là-bas et de passer des moments avec les gens, et de découvrir leurs traditions.
-Eva: Les personnages sur les photos ont tous le sourire, c'est joyeux.
-Justine: Le paysage est grand et les personnes sont souriantes.
Chère Lucy et Landri
Ce voyage a l'air magnifique, nous avons vu un diapo sur votre expédition au Cambodge. Les photos que nous avons visionnées, nous ont plu et les photos des monuments nous ont fait découvrir un nouveau pays et de nouveaux bâtiments qui pour nous étaient inconnus jusqu'à présent . Merci et continuez !
Tracy ; Maelys ; Julie et Jules

Bonjour,
Tout d'abord on espère que la cheville de Lucy va mieux.
Vous n'êtes pas épuisés de faire tout ça ?!
Vous êtes-vous déjà perdus dans la jungle ? Nous on aurait peur...
Avez-vous déjà été dans une école Cambodgienne ? Si oui, comment est l'enseignement par rapport en France ?
Ça a l'air impressionnant car sur une photo on peut voir les racines d'un arbre qui montent sur un bâtiment. Les temples ont l'air magnifiques et on peut voir plein de détails d'architecture.

Merci de nous avoir fait partager vos moments d'aventure. Votre article Jusqu'au bout de l'Asie nous a permis de voyager seulement en lisant vos mots et en voyant vos photos. Cela nous a aussi permis d'en savoir plus sur la civilisation Khmère et ses mythes.

Au revoir et bon voyage !
Marie, Valentine, Manon et Alexandra de 4èmeC
De Lucas, Célian, Ludovic
Lien permanent

<- Page précédente :: Page suivante ->

Qui suis-je ?


Prendre le temps. Prendre le temps avec les gens, avec la vie, avec nous-même. Prendre le temps de découvrir des cultures, des langues, des coutumes. Prendre le temps d'apprendre des autres, d'apprendre à se débrouiller dans un environnement totalement inconnu, d'apprendre sur soi. Pour prendre ce temps, quel meilleur moyen que de se déplacer en train depuis Paris jusqu'au bout de l'Asie...

Mes albums

La carte des lieux visités



«  Septembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Derniers articles

Clap de fin !
Déambulations sibériennes
Kaléidoscope culinaire !
Train chinois, visa russe, et réjouissances Pékinoises.
Les environs de Chengdu
Le panda géant du Sichuan
Chengdu
Boten, mais qui es-tu, mais où sommes-nous ??
Louang Namtha : la der des ders en Asie du Sud-Est
Inventaire non exhaustif de la petite urbanité Thaïlandaise
Regard sur l'alimentation en terre Thaïlandaise
Bangkok / dernières incursions, la quête du visa Chinois !
Koh Lipe, notre bout d'Asie.
Bangkok / secondes incursions
Ayutthaya, des ruines dans la ville
Krabi / Koh Lanta, le manuel de survie face à "Peak Season" !
Bangkok / premières incursions
Laos / Thaïlande, d'un monde à l'autre
Et une bonne année !
JOYEUX NOEL !!
L'incroyable rencontre, texte et photo par Jade L.C
Manger ET boire !! Le Laos côté table !
Un moment sacré, et un sacré moment !
Luang Prabang, paisible cité royale
Une marseillaise en terre Lao
Anecdotes et rencontres, sur les routes du sud Laos
Pour le meilleur et pour le pire, petit survol de la gastronomie Cambodgienne
Au coeur de la civilisation khmère
L'art au service de la jeunesse
Battambang, de surprises en émerveillements
Phnom Penh, perle de l'Asie
La déforestation au Cambodge, un sujet explosif
Bob Morane
Good morning Camboooodia
Savoureuse cuisine Vietnamienne
L'île de Phu Quoc
La fabrication des vermicelles de riz
La vie dans l'eau
Un bon massage, une bonne action
Le coup de gueule qui n'engage que moi (Lucy) !
Saïgon
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 3
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 2
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 1
Baie d'Halong, merveille de la nature
Hanoï
Etat de la route du Nord-Ouest du Vietnam SAPA - DIEN BIEN - HANOI
Au fait, que mange t-on dans le nord-ouest du Vietnam ?
La boucle du nord ouest : pour l'histoire
Au pays des hmong noirs et des dao rouges
Question de point de vue !
De shangri-la à sapa, descente vers les tropiques
Aux portes du Tibet
A la rencontre de l'autre Chine
Les batiks indigos du Yunnan
Et maintenant?
Hong-Kong
Shanghaï
La gastronomie chinoise : quand manger devient un art de vivre!
Xi'an et sa merveille : l'armée de terre cuite
Pingyao
Prendre le train en Chine au mois d'août : une aventure en soi !
Sur la muraille de Chine...seuls!!
Beijing, capitale de la Chine d'hier, d'aujourd'hui et de demain.
Le transmongolien, dernier tronçon de la mythique voie.
11 jours en terre hostile : à la découverte du Gobi
Nous ne sommes plus 2...!!
Arkhangaï / acte 2 : la mongolie dans sa plus pure authenticité
Petit point sur la gastronomie Mongole et la vie dans les yourtes.
Arkhangaï / acte 1
bluffante oulan-bator
D'un continent à un autre, frontière russo-mongole
Oulan-Oude
Sibérie, acte 2 : entre effort et réconfort
la gastronomie sibérienne
Sibérie, acte 1.
85 heures de train !
Critique gastronomique de Lulu et +++
Moscou : une mégapole entre 2 mondes.
Sur les rails.
Le temps d'un après midi automnal
Quand ton sac devient ta maison
L'interminable préparation



Newsletter

Saisissez votre adresse email