Jusqu'au bout de l'Asie...

Manger ET boire !! Le Laos côté table !

Publié dans Laos

Du 18 novembre au 14 décembre / Laos 

 

A peine avions-nous passé la frontière Laotienne en venant du Cambodge qu'un changement gastronomique gigantesque se produisit. Désormais, le riz est gluant ! 

Il se mange directement avec les doigts, après en avoir roulé une boule dans sa main. Au restaurant il est habituellement présenté dans de petits paniers individuels en raphia et bambou, mais il s'achète également un peu partout à emporter dans des sachets en plastiques. Les Laotiens le grignottent à toute heure et le servent systématiquement en accompagnement.

 

    

Après quelques jours passés dans le pays, on se rend vite compte qu'il y a "riz gluant" et "riz gluant". Les textures, les saveurs et donc la qualité sont très variées. Sur le marché, on en voit donc à tous les prix.

 

 

 

Le riz gluant peut aussi être cuisiné en de délicieux desserts lorsqu'il est agrémenté de lait de coco, de banane ou de patate douce. Le riz est donc la base de l'alimentation Laotienne. Celle-ci possède aussi quelques spécialités bien alléchantes pour nos papilles occidentales.

 

 

 

 

 

    

 

Riz gluant au lait de coco vendu sur le bord des routes et présenté dans une sorte de tube en bamboo (?) bouché aux extrémités par de la noix de coco, donc super facilement transportable pour un petit encas !

 

 

 

La particularité de ces spécialités culinaires du Laos est leur fraîcheur. Elles se caractérisent en effet par l'utilisation d'au moins 120 herbes aromatiques (dixit le site internet du routard !), et bien sûr du piment. Tout est préparé à la commande. C'est un avantage côté goût, mais il ne faut pas être pressé ! En général, si on est pressé, mieux vaut d'ailleurs ne pas venir au Laos !

 


Parmi ces recettes aux herbes aromatiques, on a retrouvé la soupe aux nouilles et aux herbes du Nord Vietnam (la Pho) ; on a aussi particulièrement apprécié le Laap, qu'il soit au poisson, au boeuf ou au poulet : pour ce met, la chair est coupée en petits morceaux, puis cuisinée avec de nombreuses herbes et du jus de citron vert. Exquis avec du riz gluant, bien sûr !

 

 

 

 

 

 

Un Laap au boeuf. 

 

Parmi nos recettes préferées, on notera également :

- les salades du laos, toutes plus fraîches et délicieuses les unes que les autres, et souvent agrémentées de cacahouètes pilées ; salade de papaye verte, salade lao, salade de nouilles, etc.

- les saucisses Lao, fumées et aromatisées, et qui ont des goûts différents en fonction des régions. Bien que l'une d'entre elle ait fait vomir Landry toute une nuit, on peut dire qu'elles sont délicieuses si, bien entendu, elles n'ont pas attendu le consommateur trop longtemps au soleil... La saucisse Lao est souvent servie avec du riz gluant et avec un caviar d'aubergine local. C'est à tomber, en particulier celles de mama Lao (cf article "une marseillaise en pays lao")!

- le poisson grillé au charbon de bois, farci à la citronelle et roulé dans le gros sel...

 

Les grillades sont très populaires au Laos, pour notre plus grand plaisir ! 

     

Soyons francs, nous apprécions un certain héritage de la colonisation française, avec, notamment, la possibilité de consommer des pâtisseries un peu partout dans le pays, ce qui est rarissime en Asie. On a ainsi pu assouvir un peu nos envies de sucre et de chocolat en commandant, par exemple, un pain au lait au Nutella. MMMMM !  

 

Un petit-déj comme on les aime ! 

 

Côté boisson, le Laos n'est pas en reste.

Dans le Sud du pays, le plateau des Boloven, célébre pour sa nature luxuriante et ses chutes d'eau, abrite un autre joyeau : des plantations de café dont une partie est destinée au commerce de luxe, avec l'un des cafés arabica le plus cher du monde. Sa particularité réside alors dans le fait qu'il n'est pas cueilli sur l'arbre. On attend qu'il ait été consommé, digéré et "évacué" par un petit rongeur. Cela laisse la graine intacte mais les enzymes de l'animal ont subtilement modifié les aromes du café. Nous n'avons pas eu l'occasion de visiter les plantations et de confirmer le mode de fabrication par nous-même. Tout ce que l'on peut vous dire, c'est qu'on a trouvé le café des boloven vendu dans les commerces délicieux !

 

Ajoutons quelques degrés pour passer aux boissons alcoolisées. La bière Lao est réputée dans toute l'Asie du Sud Est. On l'aime pour son goût léger, mais pas trop, sa fabrication locale avec des produits locaux puisque le riz gluant entre dans sa fabrication, pour son prix puisqu'elle est à peine plus chère que l'eau, et enfin pour son boss !! Et oui, c'est une femme qui est à la tête de l'entreprise qui ne connaît pas la crise, avec une production de plus de 60 millions de litres de bière par an.

Quand on connaît le machisme qui sévit dans toute l'Asie (oui je sais chez nous c'est pas mal non plus), on ne peut que féliciter cette entrepreneuse ! 

 

Enfin, on a eu l'occasion de goûter aux alcools de fabrication "maison". Si le Lao Lao, le tord boyeau national fabriqué à partir de riz (vous ne l'auriez jamais deviné pas vrai?), nous a plutôt fait l'effet d'un alcool à brûler, on a bien aimé le Lao Hai. Les villageois des alentours de Luang Prabang qui faisaient la fête nous en ont gentiment offert après nous avoir montré comment ça se fabriquait. C'est la coque vide du riz qui est fermentée. En fonction des maisons, le Lao Hai peut être très doux ou un peu plus alcoolisé, mais toujours suave, avec des saveurs tirant sur le jus de pomme bio.

 

   

Fabrication et consommation du Lao Hai. 

 

Et voilà ! Notre prochain rendez-vous culinaire devrait être la Thaïlande. En attendant, bon appétit !!  

 

Ajouter un commentaire
Publié à 14:18, le 20/12/2012 dans Laos, Laos
Mots clefs : gastromie du LaosLaapLao LaoLao Haibeer Laocafé des bolovenriz gluant


coucou

Publié par camille, le 20/12/2012 à 19:51
super miam pour le sticky rice (riz gluant) !!! le laap est à prendre pas trop épicé quand même !!!
et la saucisse lao trop fan !!!! faudra que je retourne au laos pour gouter le Lao hai !!!!
Lien permanent

Commentaire sans titre

Publié par Aude, le 22/12/2012 à 08:38
J'ai beau être en train de déguster, en ce moment même, un fried rice (et oui, en Thaïlande, c'est un peu plus "fried" que gluant) with chicken absolument délicieux dans une ghest house au bord de la mer en Thaïlande, t'as réussi à me faire saliver !
J'avais moi aussi particulièrement apprécié la nourriture au Laos, ainsi que la bière. Mais je n'avais pas eu l'occasion d'apprécier le riz gluant / noix de coco / bambou", et c'est bien dommage, ça a l'air succulent !
Lien permanent

joyeux Noël

Publié par Véro, le 25/12/2012 à 18:32
Joyeux Noël à tous les 2!!!! BISOUS
Lien permanent

<- Page précédente :: Page suivante ->

Qui suis-je ?


Prendre le temps. Prendre le temps avec les gens, avec la vie, avec nous-même. Prendre le temps de découvrir des cultures, des langues, des coutumes. Prendre le temps d'apprendre des autres, d'apprendre à se débrouiller dans un environnement totalement inconnu, d'apprendre sur soi. Pour prendre ce temps, quel meilleur moyen que de se déplacer en train depuis Paris jusqu'au bout de l'Asie...

Mes albums

La carte des lieux visités



«  Février 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728 

Derniers articles

Clap de fin !
Déambulations sibériennes
Kaléidoscope culinaire !
Train chinois, visa russe, et réjouissances Pékinoises.
Les environs de Chengdu
Le panda géant du Sichuan
Chengdu
Boten, mais qui es-tu, mais où sommes-nous ??
Louang Namtha : la der des ders en Asie du Sud-Est
Inventaire non exhaustif de la petite urbanité Thaïlandaise
Regard sur l'alimentation en terre Thaïlandaise
Bangkok / dernières incursions, la quête du visa Chinois !
Koh Lipe, notre bout d'Asie.
Bangkok / secondes incursions
Ayutthaya, des ruines dans la ville
Krabi / Koh Lanta, le manuel de survie face à "Peak Season" !
Bangkok / premières incursions
Laos / Thaïlande, d'un monde à l'autre
Et une bonne année !
JOYEUX NOEL !!
L'incroyable rencontre, texte et photo par Jade L.C
Manger ET boire !! Le Laos côté table !
Un moment sacré, et un sacré moment !
Luang Prabang, paisible cité royale
Une marseillaise en terre Lao
Anecdotes et rencontres, sur les routes du sud Laos
Pour le meilleur et pour le pire, petit survol de la gastronomie Cambodgienne
Au coeur de la civilisation khmère
L'art au service de la jeunesse
Battambang, de surprises en émerveillements
Phnom Penh, perle de l'Asie
La déforestation au Cambodge, un sujet explosif
Bob Morane
Good morning Camboooodia
Savoureuse cuisine Vietnamienne
L'île de Phu Quoc
La fabrication des vermicelles de riz
La vie dans l'eau
Un bon massage, une bonne action
Le coup de gueule qui n'engage que moi (Lucy) !
Saïgon
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 3
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 2
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 1
Baie d'Halong, merveille de la nature
Hanoï
Etat de la route du Nord-Ouest du Vietnam SAPA - DIEN BIEN - HANOI
Au fait, que mange t-on dans le nord-ouest du Vietnam ?
La boucle du nord ouest : pour l'histoire
Au pays des hmong noirs et des dao rouges
Question de point de vue !
De shangri-la à sapa, descente vers les tropiques
Aux portes du Tibet
A la rencontre de l'autre Chine
Les batiks indigos du Yunnan
Et maintenant?
Hong-Kong
Shanghaï
La gastronomie chinoise : quand manger devient un art de vivre!
Xi'an et sa merveille : l'armée de terre cuite
Pingyao
Prendre le train en Chine au mois d'août : une aventure en soi !
Sur la muraille de Chine...seuls!!
Beijing, capitale de la Chine d'hier, d'aujourd'hui et de demain.
Le transmongolien, dernier tronçon de la mythique voie.
11 jours en terre hostile : à la découverte du Gobi
Nous ne sommes plus 2...!!
Arkhangaï / acte 2 : la mongolie dans sa plus pure authenticité
Petit point sur la gastronomie Mongole et la vie dans les yourtes.
Arkhangaï / acte 1
bluffante oulan-bator
D'un continent à un autre, frontière russo-mongole
Oulan-Oude
Sibérie, acte 2 : entre effort et réconfort
la gastronomie sibérienne
Sibérie, acte 1.
85 heures de train !
Critique gastronomique de Lulu et +++
Moscou : une mégapole entre 2 mondes.
Sur les rails.
Le temps d'un après midi automnal
Quand ton sac devient ta maison
L'interminable préparation



Newsletter

Saisissez votre adresse email