Jusqu'au bout de l'Asie...

Ayutthaya, des ruines dans la ville

Publié dans Thailande
Du 4 au 6 janvier 2013 / Ayutthaya / Thaïlande

 

 

Histoire de famille, suite ! Rémi, le frangin, reparti à ses chères études d'ingénieur dans sa Sarthe bien aimée, nous décidons avec Sylvie, la maman, d'effectuer un petit saut dans le temps, et de partir à la découverte de l'une des plus prestigieuses pages de l'histoire de l'ancienne Thaïlande (le Siam) : Ayutthaya.

Durant 4 siècles, du XIIIème au XVIIème, Ayutthaya fut la capitale d'un empire puissant et craint, qui allait venir à bout d'Angkor, la rivale Khmère, dont on retrouve les influences dans l'architecture. Ce sont les Birmans qui renverseront Ayutthaya, la pillant et la mettant à sac. La capitale Siamoise migre alors à Thonburi, sur les rives de la Chao Phraya, puis juste en face, dans ce qui n'était alors qu'une bourgade répondant au doux nom de Bangkok. Comme à Angkor, les ruines tombèrent dans l'oubli et furent envahies par la végétation, avant d'être réhabilitées au XXème siècle grâce à des recherches archéologiques. Mais à la différence d'Angkor, Ayutthaya est demeurée une ville proprement dite, se développant au milieu des ruines, puis connaissant un véritable accroissement géographique et démographique grâce à son attrait historique et à l'essor du tourisme qui suivit.

 

 

La ville n'est qu'à 80 km de l'actuelle capitale, mais 2 grosses heures d'un train chaotique sont nécessaires pour la rejoindre. A l'inverse de la plupart des visiteurs qui la visitent en 1 jour depuis Bangkok grâce à des tours organisés, nous décidons de séjourner 2 nuits à Ayutthaya. Décision judicieuse qui nous permet de savourer l'agréable et reposante atmosphère de la ville. Car en dehors de la visite des anciens temples, Ayutthaya offre la possibilité de belles balades le long de ses petits canaux, dans sa campagne environnante où bien peu de monde s'aventure, au sein de ses marchés de nuit où la cuisine est excellente, et dans ses cafés où cookies maisons, cafés glacés et autres espresso nous offrent des pauses revigorantes.

 

 

La vieille ville d'Ayutthaya est entièrement entourée d'eau, les 3 rivières qui l'entourent forment des remparts censés la protéger de l'ennemi. La ville est grande, et s'étend même à l'extérieur de cette barrière naturelle où d'autres nombreux édifices sont à explorer. Au temps de sa splendeur, comme Angkor, la ville était peuplée par au moins 1 million d'habitants. Les différents édifices semblent être à la hauteur de ce gigantisme. Les ruines sont imposantes et impressionantes, même si la restauration et la conservation n'égalent pas la sublime Angkor. Ayutthaya ne peut échapper à la comparaison. La raison en est simple : la patte architecturale Angkorienne est omniprésente, à l'image de ces imposants prang (tour sanctuaire typique des temples d'Angkor, notamment Angkor Wat) toujours debouts et présents dans de nombreux édifices.

Judicieusement, les principaux temples, les plus célèbres, les plus centraux, ou les plus beaux s'il fallait inclure une dose bien subjective d'esthétisme, se visitent à l'ouverture, tôt le matin, ou à la fermeture, juste avant que les jeux de lumière nocturnes ne parrent ces ruines séculaires de quelques illuminations enchanteresses. En pleine journée, il ne faut pas craindre la foule. 

 

 

 

Terrain de jeu propice aux amateurs de photo, l'ensemble de temples a également une portée historique exceptionelle. Liée de près au destin d'Angkor, prenant place en Asie du Sud-Est après la chute du gigantesque empire Mongol, Ayutthaya s'apprécie d'autant plus quand, comme nous, l'opportunité s'est présentée de toucher du doigt l'histoire des grands empires voisins. Même si, hélas, les Birmans nous cacheront encore quelques temps leur secret !

 

 



 

Ajouter un commentaire
Publié à 11:56, le 15/01/2013 dans Thailande, Ayutthaya
Mots clefs : royaume du Siamancienne capitaleThaïlandeAyutthaya


coucou

Publié par camille, le 27/01/2013 à 15:41
trop belles les photos !!!
vous nous manquez !!!!!!!!!!
Lien permanent

Splendide!

Publié par Aude, le 27/01/2013 à 23:56
Nous aussi avions passé quelques nuits dans cette ville reposante, et nous avions adoré! Ce d'autant plus que j'ai vécu au milieu de ces ruines mon 1/4 d'heure de gloire: une cinquantaine de petits thaï en sortie scolaire m'a prise, allez savoir pourquoi, pour une star internationale (non, le mot n'est pas trop fort!) et j'ai signé des autographes sur leurs cahiers, et même, pour certains, sur leurs mains!! C'est tellement dur, la vie, quand on ne peut même pas rester anonyme en vacances... ;-)
De gros bisous!!
Lien permanent

Commentaire sans titre

Publié par Aude, le 29/01/2013 à 10:54
Bon anniversaire ma Lulu!!!!!
Gros bisous!
Lien permanent

BON ANNIVERSAIRE

Publié par Véro, le 29/01/2013 à 16:49
Felicidades guapa! J'espère que ta journée aura été pleine de bonheur et de suprises! Landry, prends bien soin d'elle! :-)
Xxxxx
Lien permanent

Hey

Publié par Brice et Anne, le 29/01/2013 à 20:39
Coucou mes jeunes amis. C'est beau, ça ressemble au site d'Angkor (vous avez vu comment on suit trop le blog! ;-)). Et bon anniversaire à Lulu qu'on embrasse!
Bizzzzzzzzz
Lien permanent

Ayutthaya

Publié par Mayette, le 30/01/2013 à 09:43
La description de cette ville pleine de charme nous donne envie de s'y promener , et de profiter de son charme, de son mystère aussi..
Lien permanent

<- Page précédente :: Page suivante ->

Qui suis-je ?


Prendre le temps. Prendre le temps avec les gens, avec la vie, avec nous-même. Prendre le temps de découvrir des cultures, des langues, des coutumes. Prendre le temps d'apprendre des autres, d'apprendre à se débrouiller dans un environnement totalement inconnu, d'apprendre sur soi. Pour prendre ce temps, quel meilleur moyen que de se déplacer en train depuis Paris jusqu'au bout de l'Asie...

Mes albums

La carte des lieux visités



«  Juillet 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Derniers articles

Clap de fin !
Déambulations sibériennes
Kaléidoscope culinaire !
Train chinois, visa russe, et réjouissances Pékinoises.
Les environs de Chengdu
Le panda géant du Sichuan
Chengdu
Boten, mais qui es-tu, mais où sommes-nous ??
Louang Namtha : la der des ders en Asie du Sud-Est
Inventaire non exhaustif de la petite urbanité Thaïlandaise
Regard sur l'alimentation en terre Thaïlandaise
Bangkok / dernières incursions, la quête du visa Chinois !
Koh Lipe, notre bout d'Asie.
Bangkok / secondes incursions
Ayutthaya, des ruines dans la ville
Krabi / Koh Lanta, le manuel de survie face à "Peak Season" !
Bangkok / premières incursions
Laos / Thaïlande, d'un monde à l'autre
Et une bonne année !
JOYEUX NOEL !!
L'incroyable rencontre, texte et photo par Jade L.C
Manger ET boire !! Le Laos côté table !
Un moment sacré, et un sacré moment !
Luang Prabang, paisible cité royale
Une marseillaise en terre Lao
Anecdotes et rencontres, sur les routes du sud Laos
Pour le meilleur et pour le pire, petit survol de la gastronomie Cambodgienne
Au coeur de la civilisation khmère
L'art au service de la jeunesse
Battambang, de surprises en émerveillements
Phnom Penh, perle de l'Asie
La déforestation au Cambodge, un sujet explosif
Bob Morane
Good morning Camboooodia
Savoureuse cuisine Vietnamienne
L'île de Phu Quoc
La fabrication des vermicelles de riz
La vie dans l'eau
Un bon massage, une bonne action
Le coup de gueule qui n'engage que moi (Lucy) !
Saïgon
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 3
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 2
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 1
Baie d'Halong, merveille de la nature
Hanoï
Etat de la route du Nord-Ouest du Vietnam SAPA - DIEN BIEN - HANOI
Au fait, que mange t-on dans le nord-ouest du Vietnam ?
La boucle du nord ouest : pour l'histoire
Au pays des hmong noirs et des dao rouges
Question de point de vue !
De shangri-la à sapa, descente vers les tropiques
Aux portes du Tibet
A la rencontre de l'autre Chine
Les batiks indigos du Yunnan
Et maintenant?
Hong-Kong
Shanghaï
La gastronomie chinoise : quand manger devient un art de vivre!
Xi'an et sa merveille : l'armée de terre cuite
Pingyao
Prendre le train en Chine au mois d'août : une aventure en soi !
Sur la muraille de Chine...seuls!!
Beijing, capitale de la Chine d'hier, d'aujourd'hui et de demain.
Le transmongolien, dernier tronçon de la mythique voie.
11 jours en terre hostile : à la découverte du Gobi
Nous ne sommes plus 2...!!
Arkhangaï / acte 2 : la mongolie dans sa plus pure authenticité
Petit point sur la gastronomie Mongole et la vie dans les yourtes.
Arkhangaï / acte 1
bluffante oulan-bator
D'un continent à un autre, frontière russo-mongole
Oulan-Oude
Sibérie, acte 2 : entre effort et réconfort
la gastronomie sibérienne
Sibérie, acte 1.
85 heures de train !
Critique gastronomique de Lulu et +++
Moscou : une mégapole entre 2 mondes.
Sur les rails.
Le temps d'un après midi automnal
Quand ton sac devient ta maison
L'interminable préparation



Newsletter

Saisissez votre adresse email