Jusqu'au bout de l'Asie...

Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 3

Du 15 au 18 octobre 2012 / Lang co puis Hoi an / Vietnam

 

   

Dans le bus nous menant à Lang Co

 

Lucy était vigilente. Bien lui en a pris ! Trouvant suspect le fait que notre bus ne s'arrête toujours pas pour nous faire descendre alors que nous sommes en train de traverser, puis dépasser irrémédiablement le village de Lang Co, elle prévient le chauffeur et ses 2 ou 3 assistants!! Pas un ne se rappelait que nous devions descendre là. Apparemment, cette destination n'intéresse que nous, alors elle passe un peu inaperçue!! Problème : nous avons non seulement dépassé le village, mais aussi le péage, et nous nous apprêtons à pénétrer dans un tunnel long de 6 km! L'assistant n1 nous dit que nous descendrons à Da nang, prochaine grosse ville à quelques dizaines de km!! Pardon??? Quelques noms d'oiseaux plus tard, le bus stoppe, nous fait descendre mais l'assistant n2 nous explique qu'il ne peut pas faire demi tour (péage, tunnel...). A nous de nous débrouiller à pieds. L'assistant n3 se fait engueuler au passage, car il est à priori le pré supposé aux descentes des passagers! Bravo messieurs.

 

Le petit port de barques de Lang Co

Nous empruntons donc une petite route secondaire et parcourons à pied les 2 ou 3 km nous séparant du village.  Comme récompense à nos efforts surhumains, nous nous offrons une nuit dans un hôtel pas complètement dégueulasse, donnant sur une plage pas franchement pourrie!! Nous profitons de la saison creuse : prix doux et calme absolu, resto excellent et ambiance romantique, pieds dans l'eau et mer chaude.

 

La plage de Lang Co...

 

Nous surmontons nos envies de farniente le lendemain en allant visiter le village. Après notre traversée du nord ouest, nous sommes redevenus des extra terrestres accueillis par le mot le plus connu au monde par les enfants : "hellooooo"! Ambiance bien sympathique et cadre très typique. Le coeur du village, tout en longueur, est une succession de vieilles maisons coloniales, de bâtiments officiels (école, siège local du parti) au style très épuré (soviétique!) et de cabanes en tôles servant à la fois d'abris à pêcheurs, de garages à scooters et de gargottes. 

    

  

Sur la plage de Lang Co

 

15 heures. Cette fois le bus ne nous oublit pas. Et en début d'après midi, nous filons vers Hoi an.

Changement radical d'ambiance. Cette petite ville de quelques dizaines de milliers d'habitants est l'une des plus touristiques du vietnam. Les "hellooooo" ne sont plus spontanés et enfantins, mais mercantiles et appropriés au gain potentiel d'une balade en tuk tuk ou d'un achat quelconque!

 

Sur les canaux de Hoi an
 
 
  
Hoi an, ville des tailleurs et des lampions
 
 
 
 
Le fameux pont japonais de Hoi an

 

Avec son centre ville classé au patrimoine mondial de l'unesco, la visite de la ville en flânant se révèle très agréable. Demeures charmantes, jolis ponts enjambant des cours d'eau, calme et décontraction, font de Hoi an une attraction naturelle... Et c'est donc tout naturellement que nous retrouvons la trace de nos 2 amis allemands arrivés ici quelques heures avant nous, et de Delphine, autre belle rencontre de la baie d'halong. Nous nous régalons en leur compagnie dans les excellents petits restaurants de la ville, ingurgitant au passage quelques décilitres de bières locales bien fraîches, une aubaine sous cette chaleur torride.

 

Dégustation d'une excellente cuisine de rue avec Delphine

 

3 jours à découvrir deux petites villes très différentes, mais dont le point commun est le calme et la quiétude inhérents à ces lieux moins peuplés. Et 1 semaine entière pour cette région du centre où on nous promettait pluie et typhon. Nous n'aurons eu qu'un soleil resplendissant et une canicule incitant à la flemme!

Nous pourrions rester quelques jours de plus à Hoi an, comme nous aurions pu le faire à Lang Co. Mais les jours qui défilent ne nous attendent pas. Même si nous avons conscience de la chance qui est la nôtre de pouvoir passer plus d'1 mois au Vietnam, nous sommes gourmands! Vivre pour voyager, on s'y habitue! Prendre le temps pour s'imprégner d'un pays est un luxe dont nous souhaiterions abuser davantage. ... Mais stop au luxe ! Et filons à Saïgon.

 

Les lampions de Hoi an

 


Commentaires
(5) :: Ajouter un commentaire :: Lien permanent
Publié à 04:38, le 21/10/2012 dans Vietnam, Hôi An
Mots clefs : centre du vietnamlang covietnamhoi an


Qui suis-je ?


Prendre le temps. Prendre le temps avec les gens, avec la vie, avec nous-même. Prendre le temps de découvrir des cultures, des langues, des coutumes. Prendre le temps d'apprendre des autres, d'apprendre à se débrouiller dans un environnement totalement inconnu, d'apprendre sur soi. Pour prendre ce temps, quel meilleur moyen que de se déplacer en train depuis Paris jusqu'au bout de l'Asie...

Mes albums

La carte des lieux visités



«  Mai 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Derniers articles

Clap de fin !
Déambulations sibériennes
Kaléidoscope culinaire !
Train chinois, visa russe, et réjouissances Pékinoises.
Les environs de Chengdu
Le panda géant du Sichuan
Chengdu
Boten, mais qui es-tu, mais où sommes-nous ??
Louang Namtha : la der des ders en Asie du Sud-Est
Inventaire non exhaustif de la petite urbanité Thaïlandaise
Regard sur l'alimentation en terre Thaïlandaise
Bangkok / dernières incursions, la quête du visa Chinois !
Koh Lipe, notre bout d'Asie.
Bangkok / secondes incursions
Ayutthaya, des ruines dans la ville
Krabi / Koh Lanta, le manuel de survie face à "Peak Season" !
Bangkok / premières incursions
Laos / Thaïlande, d'un monde à l'autre
Et une bonne année !
JOYEUX NOEL !!
L'incroyable rencontre, texte et photo par Jade L.C
Manger ET boire !! Le Laos côté table !
Un moment sacré, et un sacré moment !
Luang Prabang, paisible cité royale
Une marseillaise en terre Lao
Anecdotes et rencontres, sur les routes du sud Laos
Pour le meilleur et pour le pire, petit survol de la gastronomie Cambodgienne
Au coeur de la civilisation khmère
L'art au service de la jeunesse
Battambang, de surprises en émerveillements
Phnom Penh, perle de l'Asie
La déforestation au Cambodge, un sujet explosif
Bob Morane
Good morning Camboooodia
Savoureuse cuisine Vietnamienne
L'île de Phu Quoc
La fabrication des vermicelles de riz
La vie dans l'eau
Un bon massage, une bonne action
Le coup de gueule qui n'engage que moi (Lucy) !
Saïgon
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 3
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 2
Sauts de puce dans le centre du Vietnam / part 1
Baie d'Halong, merveille de la nature
Hanoï
Etat de la route du Nord-Ouest du Vietnam SAPA - DIEN BIEN - HANOI
Au fait, que mange t-on dans le nord-ouest du Vietnam ?
La boucle du nord ouest : pour l'histoire
Au pays des hmong noirs et des dao rouges
Question de point de vue !
De shangri-la à sapa, descente vers les tropiques
Aux portes du Tibet
A la rencontre de l'autre Chine
Les batiks indigos du Yunnan
Et maintenant?
Hong-Kong
Shanghaï
La gastronomie chinoise : quand manger devient un art de vivre!
Xi'an et sa merveille : l'armée de terre cuite
Pingyao
Prendre le train en Chine au mois d'août : une aventure en soi !
Sur la muraille de Chine...seuls!!
Beijing, capitale de la Chine d'hier, d'aujourd'hui et de demain.
Le transmongolien, dernier tronçon de la mythique voie.
11 jours en terre hostile : à la découverte du Gobi
Nous ne sommes plus 2...!!
Arkhangaï / acte 2 : la mongolie dans sa plus pure authenticité
Petit point sur la gastronomie Mongole et la vie dans les yourtes.
Arkhangaï / acte 1
bluffante oulan-bator
D'un continent à un autre, frontière russo-mongole
Oulan-Oude
Sibérie, acte 2 : entre effort et réconfort
la gastronomie sibérienne
Sibérie, acte 1.
85 heures de train !
Critique gastronomique de Lulu et +++
Moscou : une mégapole entre 2 mondes.
Sur les rails.
Le temps d'un après midi automnal
Quand ton sac devient ta maison
L'interminable préparation



Newsletter

Saisissez votre adresse email